Vacances

Les vacances de A à Z

On les a rêvées toute l’année, attendues avec impatience, préparées avec soin… Et les voilà enfin, les grandes vacances ! Pour que cette période reste synonyme de joie, d’évasion et de repos, voici un abécédaire qui passe en revue tous les petits tracas et bobos de l’été. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Allergie

Attention, elles reviennent dès les beaux jours ! En cas de rhume des foins, quelques gestes simples peuvent limiter les contacts avec le pollen : ne tondez pas la pelouse si vous présentez une allergie, aérez tôt le matin… et n’étendez pas votre linge dehors car le pollen se dépose dessus

Baignade

Pour qu’été rime avec sécurité, on surveille la baignade. À la mer, on vérifie la couleur du drapeau. Vert : on mouille le maillot ; Orange ou Rouge : on fait des châteaux de sable. Vous avez une piscine ? Celle-ci doit être équipée d’un système de sécurité (couverture, alarme, barrière), et la porte de la barrière doit être systématiquement fermée après le bain…

Crème solaire

Choisissez de préférence une crème waterproof, IP 30, qui protège des UVA et UVB. Les textures fluides conviennent aux peaux grasses, les « laits » aux peaux déshydratées et les crèmes teintées sont idéales pour camoufler les imperfections. Pour les enfants, privilégiez une crème « spécial enfant » car leur peau est très fragile.

Dents

Eh oui, en été, les dents de nos enfants sont plus exposées… aux chutes ! Courses autour de la piscine, escalade sur des rochers glissants : si votre enfant tombe sur le visage, il est important de consulter rapidement un chirurgien-dentiste. Si une dent définitive est expulsée, placez-la dans du lait, afin qu’elle puisse être réimplantée dans les 3 heures.

Enceinte

Partir enceinte, c’est possible, à condition d’adapter son lieu de vacances en fonction du mois de grossesse. Au 1er trimestre, on bouge… mais on proscrit certaines destinations où le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire. Deuxième trimestre, on évite les longs trajets en voiture, qui provoquent des contractions et on fuit le soleil ! Dernier mois, bébé peut arriver à tout instant, donc on reste proche d’une maternité, avec son dossier médical en poche.

Fatigue

Avec une heure de sommeil en moins, des jours qui rallongent et des loisirs à la pelle, les enfants accumulent la fatigue ! Couchés tard, levés tard, ils prennent aussi de mauvaises habitudes et leur horloge biologique a tendance à se dérégler. Pour éviter la baisse de tonus à la rentrée, essayez de respecter des horaires réguliers pour les repas et le coucher.

Guêpe

Une piqûre de guêpe ? Retirez immédiatement le dard sans appuyer sur la poche à venin. Nettoyez ensuite la plaie à l’eau et au savon et désinfectez-la avec un coton imbibé d’alcool à 60°C. Pour soulager la douleur, vous pouvez appliquer de la glace, enveloppée dans un gant de toilette. En cas d’œdème, de malaise généralisé, de démangeaisons, appelez les urgences sans tarder.

Hydratation

Hyperactifs, les enfants n’ont pas toujours conscience de leur soif. Par forte chaleur, ils peuvent être victimes de coups de chaud, s’ils ne boivent pas suffisamment. En effet, la transpiration excessive entraîne une perte d’eau et de sels minéraux trop importante. Proposez régulièrement à boire, avant qu’ils ne demandent et rafraîchissez-les avec des brumisateurs.

Insectes

Moustiques, tiques, mais aussi taons ou aoûtats… En été, les insectes sont de sortie. Dans la plupart des cas, les piqûres d’insectes restent bénignes : il suffit de les nettoyer à l’eau puis d’appliquer un antiseptique et une crème apaisante. En cas de piqûre par une tique, vous devez la retirer immédiatement à l’aide d’une pince à épiler puis désinfecter la plaie. Faites attention à ne pas percer son ventre, car son sang peut transmettre la maladie de Lyme.

Jeu

C’est le moment de redécouvrir les jeux de société et les jeux de plein air en famille ! On range donc la console et l’ordinateur pour bricoler avec des objets de la nature (cadre en coquillage, dominos-cailloux…) ou profiter d’activités entre copains : tennis, vélo, ballon.

Kilos

Pendant les vacances, on zappe les régimes… mais on fait attention à sa ligne. L’été est souvent l’occasion de se retrouver entre amis autour d’un apéritif ou de manger à des horaires décalés, ce qui facilite le grignotage. Pour déjouer les pièges à kilos, faites une croix sur les chichis sur la plage, les sodas et les glaces !

Lucite

Cette allergie au soleil, provoquée par les UVA, touche 10 % des adultes dont une majorité de femmes. Elle se caractérise par l’éruption de petites taches rouges et de cloques, associées à des démangeaisons sur le décolleté, bras, jambes… Pour l’éviter, une seule arme : l’éviction des bains de soleil. Dans les cas les plus sérieux, un traitement préventif d’antipaludéen de synthèse peut être prescrit.

Méduses

Provoquées par les cellules urticantes placées sur leurs tentacules, les piqûres de méduses sont très douloureuses. En cas de piqûres, rincez soigneusement la plaie avec de l’eau de mer. N’utilisez jamais d’eau douce, car cela active le venin. Essayez d’enlever les cellules restantes à l’aide d’une pince, sans jamais frotter. Appliquez ensuite un antiseptique. Attention aux méduses échouées sur la plage, même mortes, elles restent urticantes plusieurs semaines.

Naupathie

En voiture, mais aussi en avion, en bateau, dans le train…Le mal des transports est très fréquent chez les enfants à partir de 3 ans. Pour y faire face, pensez à l’homéopathie : le traitement se prend la veille et le jour du départ, avant l’apparition des symptômes.

Otites

Climat chaud et humide, bains de piscine répétés, diminution de la production de cerumen : c’est le cocktail gagnant pour une otite externe. Fréquentes en été, ces otites, sous leurs formes bénignes, se traitent par des antidouleurs et des antibiotiques, prescrits sur ordonnance.

Plage

Si vous avez des enfants, préférez les heures où le soleil n’est pas à son zénith, avant 11 heures le matin et à partir de 16 heures. Sur les plages très fréquentées, les enfants perdent vite leurs repères. Donc ne les perdez jamais de vue. Vous pouvez vous pro- curer des petits bracelets en plastique pour noter leur pré- nom ainsi que votre mobile, au cas où…

Quinine

En 2011, on a enregistré 3 560 cas(1) de paludisme en France. Un taux élevé qui souligne que les voyageurs ne respectent pas les traitements avant, pendant et à leur retour de voyage. Or, il est impératif de poursuivre la médication prescrite : toute fièvre, même légère dans les 2 mois de votre retour, nécessite une consultation en urgence, car elle peut révéler une crise de paludisme.
(1) source : vidalrecos.fr

Rhume

Clim au bureau, courant d’air dans la voiture, fraîcheur du soir… et c’est le chaud-froid ! Pour soigner ces petits rhumes, il faut traiter les symptômes : faire baisser la fièvre, désencombrer le nez… Le rhume étant viral, les antibiotiques ne sont pas efficaces.

Soleil (coups de)

L’été, le soleil est traître : même sous un ciel couvert ou sous un parasol, les UV passent… Les coups de soleil se manifestent par une rougeur intense de la peau, avec douleur, sensations de brûlures et picotements. Leur gravité dépend de leur localisation, de leur surface et de leur degré. Premier degré, la peau rougit. Deuxième degré, la peau est chaude, rouge vif et supporte mal les vêtements. Des petites cloques peuvent apparaître. Troisième degré, l’épiderme et le derme sont détruits, la peau est boursouflée, violacée et le tableau s’accompagne de fièvre, vertiges et nausées. En cas de coups de soleil, la zone brûlée doit être absolument protégée du soleil jusqu’à complète guérison. Vous pouvez appliquer des crèmes pour apaiser la brûlure, associées à de l’aspirine pour calmer la douleur. Ne percez jamais les cloques, car cela favoriserait une infection.

Turista

Maladie du voyageur, cette infection survient dans les pays à faible niveau d’hygiène alimentaire. Pour diminuer les risques, lavez-vous les mains fréquemment et surveillez votre alimentation. Buvez uniquement des boissons en bouteille encapsulée, pelez les fruits et évitez les aliments à risques comme les crudités, les poissons et viandes crus, les sauces froides ou les crèmes dessert.

UV

L’index UV varie en fonction des saisons, de l’heure, de la latitude, de la réverbération… Il indique l’intensité du rayonnement ultraviolet et quantifie le risque d’une exposition au soleil. Il est classé en 5 catégories : risque faible de 0 à 2, risque modéré de 3 à 4, risque élevé de 5 à 6, risque fort de 7 à 8 et risque extrême au-delà de 9. Ainsi, avec un index de 3 à 4, une peau sensible sans protection recevra un premier coup de soleil en 40 minutes.

Vaccinations

Pas question de faire l’impasse sur les vaccins si vous partez à l’étranger ! Renseignez-vous si les vaccinations sont obligatoires ou vivement recommandées. Quelle que soit la destination, vérifiez que vous êtes à jour de vos vaccinations.

Yeux

Pour une protection maximale, les verres doivent impérativement filtrer les UV, avec la norme CE. Stop aux lunettes gadgets, très dangereuses pour la pupille ! À cause de leurs verres foncés sans filtre, la pupille se dilate et laisse pénétrer profondément les UV, provoquant des lésions plus ou moins graves : ophtalmie, kératite, cataractes précoces… Attention aussi aux yeux des enfants, car leur cristallin n’est pas encore assez mature pour filtrer correctement les UV.

Zen

Gardez à l’esprit que les vacances sont avant tout faites pour se reposer ! Donc, pas d’emploi du temps de ministre, avec un trop plein d’activités. On prend son temps et on cède à une petite sieste d’un quart d’heure – pas plus ! – très bénéfique pour la santé

+ Soigner petites blessures

Comment soigner les petites blessures du printemps ?

Comment soigner les petites blessures du printemps ? Avec l’arrivée des beaux jours, les enfants retrouvent le plaisir des jeux au grand air… et les petits blessures. Chute à vélo,... >
+ Soleil été plage

Nos solutions pour profiter du soleil en toute sécurité

Nos solutions pour profiter du soleil en toute sécurité Pendant les vacances, la peau est surexposée aux rayons ultraviolets. Responsables des coups de soleil, ces UV contribuent au vieillissement cellulaire.... >
+ Petits bobos

Activités de plein air, parez aux petits bobos de l’été

Activités de plein air, parez aux petits bobos de l'été Femmes, hommes, enfants : on est tous pareils ! Avec les beaux jours, on a envie de courir partout, de... >

Connaître la santé naturelle

Quand il est question de bien-être et de santé, il est parfois nécessaire de préciser les termes exacts pour trouver les solutions les plus adaptées. Profitez de notre glossaire en ligne.

LE GLOSSAIRE

LEHNING à votre écoute

Interrogez votre pharmacien ou consultez votre médecin pour un problème de santé ou un commentaire d’ordonnance… et n’hésitez pas
à nous adresser un e-mail, nous vous
répondrons dans les meilleurs délais.

NOUS ÉCRIRE

Pharmacies homéopathiques

Nos produits sont disponibles en pharmacie.
Demandez conseil à votre pharmacien.