Accueil

Nos solutions

Quels réflexes adopter face aux contusions ?

femme-blessure-genoux

Les petits coups peuvent rester douloureux relativement longtemps, voire même laisser des traces sur notre corps s’ils ne sont pas correctement traités. Quel(le)s sont les méthodes, conseils et traitements à connaître pour s’assurer un bon rétablissement ?/ se soigner au mieux.

Comment faire la distinction ?

Dans le langage courant, on emploie le terme de « bleus » pour parler des apparitions cutanées disgracieuses qui surviennent après un choc. Les vaisseaux situés sous la peau ont été endommagés et vont alors se mettre à saigner. Mais tous n’ont pas les mêmes caractéristiques :
-l’hématome correspond concrètement à une « bosse ». Cette masse, d’un volume qui varie selon les cas, peut apparaître parfois quelques temps après le choc. Ce sont des épanchements sanguins qui se sont produits à l’intérieur d’un organe ou d’un un muscle, par exemples.
-l’ecchymose n’est de son côté pas ou très peu gonflée. Elle se remarque en revanche par son aspect bleu violacé qui peut ensuite progressivement évoluer en différentes teintes.

Les causes

Ces traumatismes ont été causés dans la majeure partie des cas par des coups ou des chocs violents. Mais d’autres facteurs existent :
-les femmes sont particulièrement touchées car leur peau est plus fine et les changements hormonaux ont tendance à accentuer la fragilité des vaisseaux sanguins.
-l’exposition trop intense au soleil. Les rayons UV, en pénétrant dans les couches profondes de la peau, va ici encore fragiliser les vaisseaux sanguins. En remontant à la surface, cela peut laisser apparaitre des petites brulures.
-Des maladies comme l’anémie ou les maladies infectieuses peuvent venir perturber la coagulation. Il y a alors un risque accru pour que des contusions apparaissent.
-La prise de certains médicaments peut rendre plus vulnérable notre peau. La prise d’aspirine, d’anticoagulant, de corticoïde ou d’anti-inflammatoires sont ainsi susceptibles d’empêcher une bonne coagulation.
-Enfin, avec l’âge, l’organisme perd en collagène et la peau est alors plus fragile. Les vaisseaux peuvent donc être plus facilement endommagés.

Les symptômes indésirables

En général, les contusions sont totalement bégnines et disparaissent d’elles-mêmes en l’espace de quelques jours. Néanmoins, il peut arriver que certaines complications surviennent dans certains cas :
-Lorsque l’hématome est sur la paupière on parle dans le langage familier « d’oeil au beurre noir ». Ce type de contusion est douloureux et peut empêcher de voir.
-Si c’est la tête qui est heurtée, la boîte crânienne peut être atteinte. Il s’agit alors d’un hématome
sous-dural.
-Lorsque l’oreille est percutée violement, elle peut gonfler, prendre une teinte violette et même se
déformer. C’est un cas qu’on retrouve notamment dans des sports comme le rugby.

Les solutions

Face aux contusions, il est utile de réagir aussi tôt que possible. Voici les conseils à appliquer :
-en premier lieu, il faut mettre du froid sur l’endroit de l’impact. En mettant une poche de glace vous
ferez calmer la douleur et lutterez contre l’aggravation.
-après le froid c’est le chaud qui est recommandé. Mais deux jours plus tard. Apposer des
compresses d’eau tiède dessus permet de faire dilater les vaisseaux sanguins et d’améliorer la
circulation. L’opération est à réitérer autant que possible, en espaçant de plusieurs dizaines de
minutes.
-il est conseillé de ne pas bander la contusion. Cela ne ferait qu’augmenter la pression localement.
-la prise d’aspirine est à éviter.
-la prise de vitamine C peut aider à produire davantage de collagène et favorise donc le
renforcement des tissus sanguins.
-bien que les contusions soient en générale bégnines, si les symptômes et la douleur persistent, il est
utile d’aller consulter un médecin.

Nos conseils associés

douleur-coude
Très douloureuses voire handicapantes, les affections rhumatismales inflammatoires touchent principalement les articulations et se déclinent en plusieurs maladies. Comment les distinguer des autres formes de rhumatismes ? Quel(le)s sont les causes, les symptômes et, lorsque le diagnostic est posé, quels sont les types de traitements à envisager ?
Ceci n'est pas un médicament
Gel Arnica Naturel® Gel
Gel cosmétique coups, bleus, bosses
Cosmétiques
Solution buvable en gouttes Arnica complexe n°1
Médicament homéopathique contre les traumatismes bénins et courbatures
Médicaments
Solution buvable Urarthone
Médicament homéopathique contre les affections rhumatismales
Médicaments