Accueil

Nos solutions

Partager

Ce qu’il faut savoir sur l’insuffisance veineuse

femme-pieds-dans-l-eau

Crampes, sensations d’engourdissement ou encore jambes lourdes : l’insuffisance veineuse touche principalement les femmes et peut parfois devenir très handicapante. Que faut-il savoir sur les troubles veineux et ses diverses complications ? Quels sont les conseils à suivre pour limiter aux mieux les gênes ?

Symptômes

L’insuffisance veineuse se caractérise par un déficit de circulation au niveau des membres inférieurs, dû à une altération de la paroi des veines. La stagnation du sang dans ces zones peut alors entraîner toute une série de symptômes :

  • sensation de jambes lourdes, souvent en fin de journée
  • apparitions de varices. Elles sont le signe perceptible de veines touchées
  • oedèmes au niveau des jambes, des chevilles et des mollets
  • sensation d’engourdissement ou de fourmillement
  • coloration inhabituelle et localisée de la peau
  • risque de phlébite, para-phlébite ou encore ulcère, lors de complications
  • à noter que l’insuffisance veineuse se traduit parfois par aucun symptôme apparent

Causes et facteurs aggravants

Plusieurs paramètres ou comportements peuvent expliquer une détérioration de la circulation sanguine :

  • le sexe. Les femmes sont plus souvent touchées que les hommes
  • l’hérédité. Etre descendant d’une famille touchée par l’insuffisance veineuse augmente jusqu’à 60% les chances d’être touché(e) à son tour
  • l’âge
  • le surpoids
  • la sédentarité ou le manque d’exercice physique
  • le manque d’hydratation
  • le tabac, qui affaiblit considérablement la qualité et la tonicité des veines
  • une exposition fréquente et intense à la chaleur et à l’humidité
  • le port régulier de vêtements serrés
  • les attitudes statiques en position debout et assise (surtout si les jambes sont croisées)
  • les piétinements

Prévention et conseils

Certaines habitudes, règles hygiéno-diététiques et traitements peuvent aider à prévenir et soulager un trouble veineux :

  • pratiquer une activité physique pour laquelle on peut maîtriser l’intensité (marche à pied, vélo, natation, etc) et qui ne sollicite pas une pression sur les membres inférieurs (basket, haltérophilie, volley, etc)
  • éviter de boire du café et des boissons alcoolisées
  • il est conseillé de limiter la consommation d’aliments épicés. Les fruits, les légumes et toutes les substances pouvant renforcer la vigueur des vaisseaux sanguins sont vivement recommandés
  • surélever les membres inférieurs par rapport au reste du corps durant la nuit, en positionnant par exemple des cales sous les pieds du lit
  • s’habituer à ne plus croiser les jambes en position assise
  • éviter les ceintures, les pantalons, les collants ou encore les chaussettes trop serrés
  • prendre des douches à basse température et passer de l’eau froide autant que possible sur les membres inférieurs
  • appliquer des crèmes et pratiquer des massages peuvent aider à soulager
  • le médecin traitant peut décider du port d’une compression élastique, dont la force de pression sera déterminée par le niveau d’insuffisance veineuse
  • lorsque l’insuffisance veineuse perturbe trop la vie quotidienne ou peut conduire à des complications graves, le traitement chirurgical peut être envisagé.

Nos conseils associés

jambes allongées dans l'herbe
À l’arrivée des beaux jours, les personnes sujettes aux problèmes de circulation sanguine ressentent des sensations désagréables au niveau des jambes : c’est la saison des jambes lourdes. L’exposition à la chaleur provoque en effet une dilatation des veines, celles-ci assurent moins bien leur fonction, le sang remonte insuffisamment vers le cœur, il stagne dans les jambes. Nos solutions contre les problèmes de retour veineux.
Ceci n'est pas un médicament
gel-climaxol gel
Cosmétique pour des jambes légères
Autres solutions du quotidien